mangas sacre

mangas jeu site tous sur les mangas..
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Space Pirate Captain Herlock The Endless Odyssey

Aller en bas 
AuteurMessage
*seito*
alchimiste
alchimiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 25
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Space Pirate Captain Herlock The Endless Odyssey   Sam 24 Juin - 12:43

Captain Herlock - The Endless Odyssey est la dernière série de notre célèbre pirate borgne balafré, connue dans nos contrées sous le nom d'Albator. 13 épisodes ont été réalisés en 2002 par Rintarô, qui, bouclant ainsi la boucle, avait déjà réalisé la toute première série d'Herlock en 1978 (diffusée chez nous pour la première fois en 1979 dans Récré A2). A noter dans le présent staff Nobuteru Yûki, character designer entre autre d'Escaflowne, Heat Guy J ou X le film.


Planète Rubbish Heap. Tadashi Daiba est un jeune homme rebelle qui vit assez librement. De retour chez lui, il trouve son père mort, et quatre étranges individus, sortes de spectres répondant au nom de Noo, menacent de s'en prendre à lui à son tour. C'est alors qu'apparaît Harlock, le sauvant et lui proposant de le rejoindre à bord de l'Arcadia, s'il pense qu'il est un homme libre. Tadashi accepte la proposition, afin de venger son père. Au même instant, la Terre disparaît, frappée par un rayon venu du fond de l'univers, et un vieux vaisseau de recherche disparu depuis 5 ans, le Fata Morgana, réapparaît mystérieusement dans les environs

Dès le générique de début, on sent une sorte de "grandeur", un charisme impressionnant qui se dégage de cet Harlock 2002. Un charisme qui n'aura de cesse d'être mis en avant d'ailleurs, Harlock étant plus invulnérable que jamais. Les précédentes séries (de 78 et 84) nous montraient un Harlock tout de même plus expressif, ayant parfois des faiblesses, et bougeant tout de même beaucoup plus (la série de 78, faite pour être diffusée à une heure de grande écoute au Japon, visait aussi un public jeune). Là, on insiste beaucoup plus sur la grandeur du héros, mais aussi sur sa "profondeur" et on le sent plutôt blasé, voire fatigué, jusque dans sa démarche parfois, où on a l'impression qu'il est "rouillé". Ses paroles font aussi plus figure de sermons qu'autre chose. La série en fait est clairement basée sur Harlock lui-même et sur son caractère, en parallèle de l'affrontement avec Noo. Rintarô a souhaité approfondir le personnage d'Harlock et faire ressortir toute son essence, chose qu'il n'avait pu faire dans la toute 1ère série. En ce sens, on a effectivement là un personnage sur lequel on sent tout le poids d'une existence passée sous la fameuse bannière de la liberté. On retrouve tout de même avec plaisir tous les autres personnages qui ont fait aussi la réputation de la série : Yattaran et ses maquettes, Kei, Tochiro et le "jeune" de cette aventure, Tadachi, qui incarne là la nouvelle génération d'hommes libres en devenir. A noter enfin les très belles musiques de Takayuki Hattori qui accompagnent magnifiquement ces 13 épisodes

C'est avec un grand plaisir que j'ai regardé cette nouvelle version du pirate le plus célèbre de l'animation japonaise. Dès le générique de début, on est dans l'ambiance, plus sombre, certes, mais le "charme" d'Harlock opère plus que jamais. L'histoire n'est pas des plus évidentes à suivre (surtout les explications "scientifiques") mais s'avère très intéressante si l'on prend bien en compte que c'est autant l'affrontement contre Noo qu'une introspection d'Harlock qui nous est présenté ici. L'animation est excellente, avec de magnifiques passages, soutenue par des musiques très bien synchronisées.

Du côté de l'édition dvd, Geneon nous a fait de l'excellent boulot, avec un coffret (pour rappel : les dvd sont tout de même vendus à l'unité, dont le dernier avec le coffret) sobre, mais superbe : noir, avec harlock d'un côté, et la tête de mort de l'autre. La qualité de l'image et du son est excellente, et les divers bonus proposés finalisent avec brio cette édition. On regrettera seulement le traitement vraiment mauvais de l'interview de Rintaro, digne de celles de Kaze...

Au final, The Endless Odyssey est une courte série que tout fan du célèbre borgne ballafré se doit de posséder. Une très belle série, dans une édition tout à son honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Space Pirate Captain Herlock The Endless Odyssey
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TRAILER] Space Pirate Captain Harlock
» Space Pirate Captain Harlock de Shinji Aramaki (2013)
» SQUARE ENIX : Space Pirate Captain Harlock Play Arts Kai : Kei
» [Square Enix] Play Arts Kai - Space Pirate Captain Harlock
» Captain Harlock Space Pirate (Septembre 2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mangas sacre :: les mangas :: autres mangas-
Sauter vers: